épisodes

« Parce qu'on se déplace à un autre rythme,

on voit les choses autrement. »

Salon du disque et des arts underground de Montréal

Au sous-sol de l'Église Saint-Denis, à Montréal. Pour une 8e année consécutive, le Salon se tiendra les samedi 18 et dimanche 19 mars 2017. Toujours dans l'esprit de provoquer la rencontre entre ceux qui font la culture et l'art actuels, et le public montréalais, le Salon du disque et des arts underground de Montréal tentera, une fois de plus, de piquer l'intérêt des montréalais en leur proposant des exposants novateurs, indépendants jusqu'aux os et d'une grande diversité créative. Vous avez un groupe, une étiquette de disque, une petite boite d’édition, un zine, une BD, un roman, des sérigraphies, un studio à faire connaître, un organisme à promouvoir, un événement, vous faites des bijoux

Le plongeur

​​Nous sommes à Montréal au début de l’hiver 2002. Le narrateur n’a pas vingt ans. Il aime Clive Barker et Lovecraft, le métal, les comic books et les romans de science-fiction des années soixante et soixante-dix que lui prête son père. Étudiant en graphisme, il dessine depuis toujours et veut devenir bédéiste et illustrateur, comme ses idoles Moebius et Tibor Csernus. Mais depuis des mois, il évite ses amis, ment, s’endette, aspiré dans une spirale qui menace d’engouffrer sa vie entière : c’est un joueur. Il joue aux loteries vidéo et tout son argent y passe, de même que celui qu’il emprunte à sa copine Marie-Lou et à son cousin Malik. L’hiver installé, il se retrouve à bout de ressources,

With Dimensions - Slow Mouvement!

​​L’aventure With Dimensions a débuté en juin 2016 lors de la présentation de la première Night With Dimensions avec comme invité R. Vincenzo du Brésil (Laut & Luise, Roda de Sample). Elle s’est poursuivi au travers des lofts partys et autres expérimentations durant lesquels les bases du collectif With Dimensions se sont formées et ont culminées à la présentation de Day With Dimensions qui s’est avérée une expérience hors de l’ordinaire. Cet événement s’est distingué par sa formule « day party», mais surtout par la venue des artistes du label Voodoohop et de Multi Culti. Ces deux labels sont sans aucun doute les porte-étendards de ces nouvelles sonorités (bien que souvent tirées de courants

Beaver Sheppard - chanteur low-fi

Les suggestions musicales d'Alexis Simoneau (Noerg) Beaver Sheppard, chanteur-poète montréalais originaire de Terre-Neuve Comme disait Alexis : "Ce gars est un étrange secret bien gardé à Montréal". Effectivement, il semble bien plus connu à Berlin qu'à Montréal. Et pourtant c'est bien à Montréal qu'il vit. Beaver Sheppard, de son vrai nom Jonathan Sheppard, est le genre de gars qui ne s'en fait pas trop avec la complexité des arrangements musicaux et les techniques complexes d'enregistrement. Il adopte plutôt un style minimaliste avec juste une guitare, quelques rythmes de batterie et le tout concocté et réalisé dans son appartement, de la manière souvent la plus spontanée possible. C'est l

L'art underground gratuit...

Exposition d’art contemporain gratuite dans le réseau souterrain de Montréal et dans 7 lieux satellites Du 04 au 26 mars 2017 Art Souterrain présentera à Montréal, du 4 au 26 mars 2017, la neuvième édition de son festival d’art contemporain, sous le thème Jeu et Diversion. Les festivaliers pourront découvrir les oeuvres de plus de 60 artistes ou collectifs du Québec, du Canada et de l’international, présentés dans neuf édifices du réseau souterrain de Montréal et dans sept lieux satellites. Performances, installations et vidéo interactives, photographies et sculptures ponctueront ce grand parcours artistique dont les oeuvres feront écho au thème de cette année “Jeu et Diversion”. ​​L’être

lumière - art - technologie

Clip : MONTRÉAL EN LUMIÈRE ​​Du 23 février au 11 mars 2017, la 18e édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE présentée par RBC en collaboration avec Bell arrive avec son lot de nouveautés ! Tout d’abord, le festival accueille cette année la première édition d’Illuminart, présentée par le Casino de Montréal, qui apportera un nouveau souffle absolument magique au Quartier des spectacles, avec de la lumière, de la créativité et des installations interactives qui se répandent à travers le centre-ville et qui débordent du site extérieur de MEL pour illuminer la ville. Une belle façon de participer aux premières célébrations de l’année en faisant partie de la programmation officielle du 375e anniversaire de

Keep Calm and reçevez en Slow Attitude!

​​Le stress de recevoir à souper. Penser à tous, à préparer tant de choses à l’avance, à se mettre à cuisiner des heures au préalable, un vrai compte à rebours pour que tout soit parfait. Et lorsque les invités arrivent, être dans un mood hyperactif. S’assurer que l’apéro soit servi, les bouchées présentées… Et tenir la conversation alors que dans votre tête le tic tac du temps de cuisson continue à vous hanter. De toute évidence, ce n’est pas cool, ni pour vous, ni pour vos amis ! Alors ? Pensez Slow ! Hein ?! De que c’est? Le mouvement Slow est apparu en Italie en 1986 alors qu’en réaction à l’arrivée d'un McDonald en plein cœur de Rome, des gens ont déclaré vouloir faire opposition

La ligne la plus sombre

​​La ligne la plus sombre retrace les aventures d'un écrivain qui voit ses vacances dans le Maine interrompues par un coup de fil qui changera sa vie. Illustré par Mélanie Baillairgé, La ligne la plus sombre décline avec précision et tendresse l'univers d'Alain Farah qui poursuit, avec ce nouveau livre, un projet autobiographique entamé il y a une dizaine d'années. Narrateur de sa propre histoire, Farah se met en scène dans un livre insituable, à la fois poème romantique et baroque, bande dessinée pseudo-politique, comédie romantique refoulée.

La vie du dessous

Le métro est un monde à part. Mais un monde complètement intégré à la ville. Pourtant les règles de vie y sont étrangement différentes qu'à la surface. On le sent. On le ressent. Mais on ne serait dire exactement pourquoi. Annie Ouellet arpente sens cesse avec son appareil photo autant la surface que les profondeurs de la ville. Elle y capte ce qu'on ne regarde plus ou ce qu'on ose regarder vraiment. GALERIE D'ANNIE OUELLET ________________________________ Vous êtes créatifs, montrez-le! Vos images sur la vie urbaines sont dans le ton d'UrbArt, vous voulez les partager? Nous voulons vous faire connaître. Plus d'infos?

Robin Cerutti - miroir

Robin Cerutti a vécu à New York avant de s’installer à Montréal, où il vit désormais. Ses oeuvres se distinguent par leur spontanéité et leur capacité à permettre au spectateur de s’abandonner grâce à une interprétation parfois imaginaire de situations pourtant bien réelles. Ses prises de vue novatrices incitent à prendre intuitivement part à l’image. Devenu photographe alors qu’il travaillait comme physicien à New York, il a exposé notamment à la galerie de Virginie Sommet (‘’collective gallery 173-171’’), installée dans le quartier Chinatown, ainsi que pour le compte de l’American Italian Cancer Foundation. Il a aussi signé l’expo She’s an Astronomer, une suite de portraits de femmes scien

UrbArt se donne un look!

Eh oui! Pourquoi pas? UrbArt se fait une image de marque. Et ce ne sont pas les idées qui manquent pour habiller des objets à la sauce UrbArt. On avait envie d'offrir des articles ayant le look et la philosophie UrbArt, des objets simples, de tous les jours, des messages qui reflètent notre façon de penser et de voir les choses autrement. Pour se procurer ces items sur : www.redbubble.com/fr/people/urbart

Ok,ok. Je vous la donne enfin ma recette de fondue!

Une fondue au fromage ? Heu… on fait fondre du fromage et voilà. Mouais. Si on veut. Ça a l’air simple comme ça. Ça l’est. Mais c’est aussi facile de rater une fondue et croyez-moi, une fondue ratée, c'est simplement pas mangeable ! Il y a autant de recettes de fondue que de Suisse sur la terre… ou en Suisse… Enfin, le tiers seulement, car les deux autres tiers ne savent que faire des ruchti (rösti, en Suisse allemand). Ce que c’est des ruchti? Je vous en parlerais une autrefois. C’est quasiment un débat politique en Suisse. Question de langue. Ah ? Là-bas aussi ? Ben oui ! Le Québec n’a pas le monopole de la défense de la langue française. Mais en Suisse, il n’est pas tant question de dé

Station 16 - pop art & silkscreen

Stikki Peaches En voilà une de galerie non conventionnelle. En fait, au départ en 2008, c'était un atelier de sérigraphie spécialisée dans l’impression de textile. Mais de fil en aiguille, les artisans de l'atelier se sont intéressés à imprimer des oeuvres d'art et ont collaboré avec une foule d'artistes urbains, undergrounds et cétatifs. Ils ont par la suite acquis le studio du boulevard Saint-Laurent pour y faire une plus grande place à la création originale, directement issu du street art et de la culture pop. "Nous nous efforçons de présenter du nouveau travail inspirant, souvent ignoré par les galeries traditionnelles." www.station16gallery.com Montréal, Québec H2X 2T6 3523 Boul St-Lau

Dominic Besner - mixité

​​Dominic Besner est né en 1965, à North Lancaster en Ontario, Besner a terminé un bac en architecture à l’Université de Montréal en 1992. Sa fréquentation du milieu universitaire lui a inculqué un regard critique lui permettant de définir sa vision d’un milieu de vie axé sur l’humain, avec une préoccupation pour le passé, le présent et l’avenir. Surtout, cette formation l’a amené à découvrir sa véritable passion, la peinture, et à envisager son métier de façon à transformer son bagage formel en une esthétique picturale de la figure et de l’espace, à travers le regard de l’artiste, soit mi-réaliste, soit mi-fictif. Besner emploie, pour la création de ses tableaux, une technique mixte sur can

Martin Chamberland - Photographe de presse et cycliste

​​Martin Chamberland est photographe de presse et cycliste passionné. Si une image vaut mille mots, encore faut-il savoir faire parler les images. Et là, le regard particulier de Martin fait la différence lorsqu'il s'agit d'appuyer au bon moment sur le déclencheur de son appareil. Le photographe de presse vit dans l'instant présent et c'est justement la captation de cet instant qui est à la base même de son métier. Savoir voir les choses sous un angle différent, faire ressortir l'âme d'une personne, ou le détail qui nous échappe. Ou encore nous montrer l'habituel de façon inhabituelle afin de nous révéler, en quelque sorte, le vrai visage de notre monde. Rouler en vélo relève aussi du momen

Vivre et survivre à Montréal au XXIe siècle

​​Qui a besoin d'un guide de politesse? Pas vous. Mais peut-être votre voisine bruyante, votre collègue envahissant ou cet usager du métro qui prend beaucoup de place. Parce que ce n'est jamais nous qui manquons de savoir-vivre. À moins que… Stéphanie Neveu, Montréalaise de naissance, et Laurent Turcot, originaire de Québec, s'amusent à décortiquer avec humour une journée typique dans la métropole québécoise. Cette compilation irrévérencieuse des manières de vivre et d'agir pourrait bien faire mouche. «Basé sur de réelles anecdotes de l'entourage des auteurs, Vivre et survivre à Montréal au 21e siècle vous fera rire, certes, mais vous remplira aussi de fierté. Parce qu'aussi malcommode qu'el

Grabriel Malenfant chez "Les étoffes"

Extrait de l'épisode d'urbArt - Gabriel Malenfant Tous les matins, pour certain, c’est le questionnement : « Je mets quoi aujourd’hui ? » . C’est en fait la question de l’image de soi. Mais est-ce l’image qu’on projette ou l’image qu’on assume ? Est-ce l’image que l’on veut donner de soi pour exprimer qui on est ou l’image que l’on a de soi pour se sentir bien et vrai ? Le fait-on pas convention, par obligation ? Y a-t-il un code vestimentaire dans le milieu de travail où vous êtes ? Y a-t-il un code esthétique tacite ? Devez-vous vous y conformer ? Pouvez-vous le transgresser ? Autrement dit : Il est question de convention, d'image de soi et de langage. Mais est-ce le seul dictat qui va

 

Parce qu'on se déplace

à un autre rythme,

on voit les choses

autrement.

la philosophie Slow Bike

Le Slow Bike, à l'instar du Slow Food ou du Slow Architecture, est cette façon de se ré-approprier le moment présent par le moment vécu. Il n'est plus vraiment question de se déplacer du point A au point B, mais de vivre l'expérience entre ces deux points.

Par cette prémisse, UrbArt tente de redécouvrir la ville sous un autre angle, à un autre rythme.

la boutique

le style UrbArt