La serveuse aux tomates

06.10.2016

Dans le genre "Keep it simple" et pour se préparer pour les looooongues soirées d'hiver, faire des conserves c'est tellement zen!

 

Et là, c'est encore plus simple que simple. Bon, ok, tout est question de quantité, parce que tant qu'à faire le bordel dans la cuisine, bin pourquoi pas y aller d'aplomb!

Pas de panique! De 1 c'est simple et de 2 ça ne demande rien de compliqué. C'est convainquant, non?

 

Bon, pour commencer, on passe les étapes de stérilisation des pots Masson. Ça c'est long pis c'est plate! Suivre les instructions et c'est tout. Bref, on dit que c'est fait. Point.

 

Tout d'abord il faut s'installer! Apéro et musica! Ça c'est indispensable et ça fait complètement partie du Slow Food! Ah pis tant qu'à faire, faites-le entre amis. De 1, ça va plus vite, et de 2 c'est moins long. C'est convainquant, non?

 

Une fois le décor installé, les civilités faites, on passe à l'action et on fait travailler les esclaves. Vous en mettez un sur le nettoyage et coupage des tomates italiennes achetées à la caisse, au marché. Un autre sur l'épluchage et le coupage des gousses d'ail, des grosses, très grosses gousses d'ail! Ok? Ça c'est pour prévoir votre sociabilité future lorsque vous mangerez enfin ces chefs d'oeuvres.

 

 

Ok, on passe à la méthodologie :

 

1. Sur une plaque à gâteau rectangulaire à bord (important les bords, sinon, vous allez en mettre vraiment partout!), placez un papier ciré (papier-parchemin de cuisson) puis placez des demi-tomates italiennes coupées sur le long. (Parce que dans l'autre sens, certes vous pourriez en mettre plus, mais c'est quasi impossible d'enlever la peau une fois les tomates cuites).

 

2. Placez çà et là, mais de façon égale et régulière, de gros morceau d'ail.

 

3. Versez un généreux filet d'huile d'olive.

 

4. Mettez la plaque au four préalablement chauffée à 375°c, et laissez cuire 30 minutes.

 

5. Préparez une seconde plaque de tomates

 

6. Les tomates une fois cuites de la première plaque (elles auront l'air de vieilles peaux plissées), retirez-les du four, posez-les sur une surface résistante à la chaleur (c'est toujours bien de préciser des évidences... non?)

 

​​7. À l'aide d'une pince ou d'une fouchette, ou des deux..., pincer et retirer les peaux des tomates. Si les tomates sont bien cuites, ça va tout seul!. Pourquoi des pinces? Parce que LES TOMATES SONT BRÛLANTES!

 

8. À l'aide d'une cuillère, placer les tomates et les gousses d'ail dans les pots Masson en prenant soin de répartir, par la suite, le jus de cuisson dans chacun des pots utilisés. Vous pouvez ajouter aussi une à deux feuilles de basilique dans les pots.

 

9. Ajoutez une cuillère à thé de gros sel et une cuillère à thé de jus de citron.

 

10. Refermez et dans les gros chaudrons que vous avez utilisés pour la stérilisation, placer les pots Masson dans de l'eau bouillante. Le reste fait partie de la méthode Masson...

 

Quoi? Vous n'avez pas pris le temps de prendre une petite gorgée de votre verre! Bin c'est l'temps parce qu'il reste des tonnes de tomates à faire!!!

 

photos : Catherine Dupuy

 

Please reload

Please reload

Le festival Artch est de retour! Une belle initiative de Art Souterrain et du Carrefour Jeunesse du centre-ville qui vise à identifier, former et diffuser le travail d'artist...

La Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) apporte un vent d'enthousiasme à cette rentrée culturelle en proposant des concerts et activités de découvertes en mode p...

09/01/2020

9 programmes, 25 performances, 8 pays

Inspiré par le projet INTER_CONNECT présenté en 2017 à Montréal, le réseau international MUTEK a développé une nouvelle initiative hybrid...

Pour relancer l'été et les rues du centre-ville, avec le Quartier Latin, nous vous invitons à découvrir notre nouvelle exposition sur les îlots d'exposition  colorés de la ru...

Pour les uns, la ligne délimite, structure et défini. Pour d’autres, qui savent voir autrement et qui savent changer la perspective, elle devient ligne de fuite, ligne dynami...