Stéphane Rousseau - ORIGINE

21.11.2019

du 21 novembre au 14 décembre à la galerie d'art Yves Laroche de Montréal

 

Ce qui pousse un artiste à avancer, c'est le besoin de créer. Que ce soit créer un son, une image, une forme, une atmosphère, un rire... Il est toujours surprenant de voir à quel point ceux à qui l'on colle une étiquette publique bien définie, se révèlent quelque-fois bien plus profondément dans d'autres univers que celui qu'on leur connaît. C'est le cas de Stéphane Rousseau.

 

Cette nouvelle série que Rousseau nous présente marque un passage. Il y a malgré toute la vivacité graphique, malgré l'humour toujours sous-jacent, une marque de sérénité, d'ensemble et de cohérence de par le choix minimaliste et répétitif des trois couleurs, or, blanc et noir.

 

Le Street Art n'est pas loin, ni la BD ni même l'art autochtone. Rousseau semble vouloir faire une synthèse de ce qui l'inspire.

 

« Je me pose beaucoup de questions même si je ne prends pas la vie trop au sérieux. Et dans mes toiles, je me plais à brouiller les pistes. Quand elles sont trop “dark“, je leur ajoute un trait d’humour, tout comme j’assombris parfois une œuvre plus joyeuse. Je cherche constamment à créer un équilibre entre l’harmonie et la tension, un peu à l’image de nos vies. Se questionner, c’est le propre de l’homme. » - Stéphane Rousseau

extrait du communiqué

 

 

 

 

Please reload