Some elements on this page did not load. Refresh your site & try again.

D'une ligne à l'autre.

 

Pour les uns, la ligne délimite, structure et défini. Pour d’autres, qui savent voir autrement et qui savent changer la perspective, elle devient ligne de fuite, ligne dynamique. À la limite, elle s’efface même quelques fois. .... à la limite... Justement, la ligne limite. La ligne de conduite. La ligne de pensée. La ligne du temps. Mais n’y aurait-il pas DES lignes du temps? N’y aurait-il pas DES temps?

 

Le temps est relatif à dit l’autre. Oui, ça, on le sait. Il est relatif lorsqu’on prend le temps de regarder la fourmi passer à nos pieds. Il est tout autre lorsqu’on trébuche sur un délai imposé. Le temps est cette valeur que la plupart des gens mettent sur les choses et les évènements pour les évaluer, les quantifier, les baliser et probablement pour se rassurer. Il n’y a rien qui me fait le plus serrer les dents que lorsqu’on me demande combien de temps cela m’a pris pour créer telle ou telle affaire. Il y a des chansons inoubliables qui ont changé les choses radicalement qui se sont écrites en cinq minutes. Ce temps-là, on s’en fout.

 

Et maintenant que le temps s’est pétrifié dans ce confinement pandémique, on vire fous car nos premiers réflexes de structuration temporelle pour maintenir une certaine cohésion, ne fonctionnent pas à moyen et long terme. Et si justement nos schémas structurels étaient devenus obsolètes temporairement. Et si durant ce point d’orgue, il était question de revoir le temps, le temps tel qu’il est et non pas le temps que nous pensons qu’il soit.

 

Tant qu’à vouloir absolument tracer la ligne, pourquoi ne pas en créer des parallèles et des courbes croisées sur lesquelles nous pourrions en tout temps sauter de l’une à l’autre et ainsi ne plus se sentir embarqué sur une seule trajectoire définie et définitive ? Il y a plusieurs façons de vivre, comme il y a plusieurs façons d’aimer, de marcher, de danser, de créer. Pourquoi ne pas endosser toutes ces lignes à volonté comme on change de ligne vestimentaire ?

 

Aujourd’hui, je crée. Demain je ne crée pas et je n’ai pas à me sentir mal.

Il n’y a plus de performance temporelle. Il y a juste la satisfaction de savoir faire les choses quand il est temps.

 

 

Please reload