épisodes

« Parce qu'on se déplace à un autre rythme,

on voit les choses autrement. »

Petit traité de vélosophie

Pas nouveau mais tellement actuel! Avec cet ouvrage édité en 2000, Didier Tronchet se place en précurseur du mouvement Slow Bike. Bien sûr, le ton de son pamphlet est ouvertement et comiquement de mauvaise foi, mais il fait tout de même réfléchir sur la présence du vélo et de la voiture en milieu urbain. D'ailleurs même le terme de "milieu urbain" est significatif, car ne voit-on pas de plus en plus de centres-villes devenir de beaux espaces libres, inspirant et respirant pour piétons délestés du stress du volant. À lire en contexte de l'époque. « Et si le vélo était avant tout un moyen de déplacement intérieur ? Une formidable occasion de redécouvrir la ville, mais aussi soi-même... A t

Jean-Pierre Desnoyers - l'élégance de la simplicité

photo : UrbArt ​​Designer d’intérieur commercial, styliste et directeur photo. Jean-Pierre Desnoyers a étudié l’histoire de l’art, le design de mode et d’intérieur. C’est un touche-à-tout, qui a autant œuvré dans le domaine de la mode, du design, du marketing et de l’événementiel. Qu’il organise un événement spécial, qu’il conçoive des mannequins de vitrine ou qu’il agisse en tant que directeur photo et styliste, une constance demeure : il le fait avec un sens du style irréprochable… La mode, c’est le prolongement de sa personne. SES ADRESSES : Maintenant qu’il habite près de la Plaza St-Hubert, il en découvre les trésors : l’Armoire à glace, le café Santa Barbara (trèèès Californiaaa). Cord

Le fixe et le rebel

Je dois l'avouer, je ne suis pas un adepte des vélos à pignon fixe (Fixie). Enfin, je veux dire "pas un connaisseur" mais plutôt un admirateur de ces vélos, en tant que designer, car ce sont souvent de très beaux objets. Ma curiosité l'emportant, et aussi une bonne part d'inconscience face à la nouveauté, ce qui m'a valu quelques aventures... intéressantes, il m'est arrivé de vouloir tester la chose fixe. La dernière fois que cela est arrivé?... Lors d'une soirée avec un ami qui, voyant mon vélo à l'allure rebelle, mon Opus Jura, m'a lancé une invitation à l'échangisme vélocipédique. Ah!? Bon! Nous nous sommes donc passés pour la soirée nos vélos respectifs. Ouch! Un pignon fixe! Lorsqu'o

Mehdi Bousaidan - le p'tit comique

photo : UrbArt Comédien, scénariste, humoriste et improvisateur SON UTILISATION DU VÉLO : Mehdi possède un fixie, un vélo à pigon fixe de poursuite. Il fait du vélo son moyen de transport quotidien et principal. C’est sa façon de se garder en forme aussi. SON MODE DE VIE : Le jour, il voit d’autres humoristes. Ils écrivent, font des activités ensemble aussi. Et le soir, il monte sur scène. Ça, c’est la moitié de son année. L’autre moitié, il est en tournage, un rythme de vie complètement différent qui le fait lever à l’aube (alors qu’il se couche à l’aube le reste de l’année). MEHDI ET MONTRÉAL : Montréal est une source d’inspiration inépuisable pour lui. C’est en partie pourquoi il aime hab

Le générique en pièces de vélo...

​​Comme toute bonne émission, il fallait avoir un générique musical. L’idéateur de l’émission, Alec Stephani, fait partie d’un projet de musique électro-acoustique : Électro-Acrylique. Le concept du projet Électro-acrylique est l’utilisation d’une toile d’artiste, bourrée de capteurs à l’endos qui transmettent les sons des frottements, impacts et autres mouvements de pinceau à un designer sonore (Fred Laurier, alias Pfreud). Ce dernier les mixe et les séquence en une trame musicale rythmée très techno. UrbArt a comme objet emblématique le vélo. L’idée d’échantillonner et de mixer des sons à partir de pièces de vélo semblait alors évident pour le duo Électro-Acrylique afin créer le thème du g

François Cardinal - L'Orange Rouge

Extrait de l'épisode d'UrbArt avec FRANÇOIS CARDINAL, éditorialiste en chef de La Presse https://vimeo.com/235246223 Orange Rouge 106, de la Gauchetière Ouest Montréal, Québec H2Z 1C3 info@orangerouge.ca +1 514.861.1116 Site Web

Marché Italien - Le Richmond

photos : UrbArt ​​Un brunch? Bon ok, ce n'est pas nouveau comme formule. Mais on aime toujours ça. Surtout un lendemain de veille... Un bon café qui replace, un bon déjeuner et surtout, surtout, dans un cadre magnifique. Pourquoi s'en priver? La lumière du matin qui filtre par les hautes fenêtres de cet ancien bâtiment industriel... Ça rend serein. Les fragrances de boulangerie et de charcuterie et bien sûr de ce café matinal si attendu nous apaisent et l'on voudrait savourer l'instant indéfiniment. ​​Il y a à l'intérieur, pour l'oeil, un éclectisme savamment organisé et finalement très unifié dans le style. Comment d'imposants lustres un peu rococo peuvent trouver parfaitement leur place da

 

Parce qu'on se déplace

à un autre rythme,

on voit les choses

autrement.

la philosophie Slow Bike

Le Slow Bike, à l'instar du Slow Food ou du Slow Architecture, est cette façon de se ré-approprier le moment présent par le moment vécu. Il n'est plus vraiment question de se déplacer du point A au point B, mais de vivre l'expérience entre ces deux points.

Par cette prémisse, UrbArt tente de redécouvrir la ville sous un autre angle, à un autre rythme.

la boutique

le style UrbArt