épisodes

« Parce qu'on se déplace à un autre rythme,

on voit les choses autrement. »

Aller en vélo au travail serait rentable

Roue de bicyclette, 1913, Marcel Duchamps Aller travailler à vélo c'est bon pour la santé, de toute évidence. Et par cette même évidence, il est profitable à un employeur que ses employés soient en santé, physique et mentale. Il est reconnu qu'une balade en vélo éveille les sens le matin et évacue le stress d'une journée de labeur le soir venu. Mais parle-t-on de balade lorsqu'il s'agit de se déplacer dans un réseau urbain? Non, diront certains. Mais il y a moyen de faire de ce parcours travail-maison un moment de liberté et de recentrage de ses énergies. Il est question alors d'allouer le temps nécessaire au déplacement afin de ne pas avoir à rouler en fou pour arriver à l'heure. Questi

Ne hurlez plus après vos freins qui hurlent

Quoi de plus désagréable que d'avoir des freins qui hurlent? Quoique dans certaines situations d'urgence, cela peut remplacer parfaitement un bon klaxon! Mais bon, on n'aime pas ça! Alors il y a quelque chose de très simple à faire : Déserrez légèrement, le boulon du patin de frein à l'aide d'une clé hexagonale (Allen key), suffisamment pour que le patin puisse un peu bouger. Placez une carte d'affaire pliée en deux à l'arrière du patin (vers l'arrière du vélo), entre le patin et la jante. Appliquez les freins par la manette. Assurez-vous que le patin soit bien aligné avec la surface de freinage sur la jante. Il ne faudrait pas que le patin frotte sur le pneu! Puis, tout en tenant la manet

David Brown

Épisode complet sur : illicoweb.videotron.com C’est à Hochelaga que Jay fait la rencontre de David Brown, son tatoueur de longue date. Dans cet épisode, Jay découvre la personnalité d’un artiste qui carbure aux passions et qui s’exprime à travers le dessin. Leur parcours à vélo les amène au Sino, galerie d’art et boutique spécialisée. On rencontre aussi Noemie, jeune tatoueuse qui a appris sous les ailes de David. Ils terminent leur parcours au Wolfgang Social Club, la nouvelle enseigne de David où Jay se fait tatouer. photos : UrbArt

2 nouvelles nominations aux Prix Gémeaux

Pour une deuxième année, UrbArt est en nomination pour "Meilleur magazine culturel" aux Prix Gémeaux 2018! En plus de "Meilleure composante numérique" (site internet) www.urbart.ca BRAVO à toute l'équipe! Jay Du Temple, Nils Caneele, Alec Stephani, Ève Tessier-Bouchard, Ian Quenneville, Samuel Pinel-Roy, Renaud Bonneville, Laurence B. Lemaire, Justine Denis, Victoria Martineau, Xavier D. Larouche, Alexandre Frechette, Benoît Dame Merci à tous les invités qui ont fait en sorte que cette série à autant d'authenticité et d'humanité. Émile Proulx-Cloutier Alice « Lilou Dallas » Berthe Nicolas Langelier David Brown tattoo Kevin Raphael Mélanie Demers Simon Boulerice Frederique Marsei

Galerie Blanc : la galerie qui prend ses airs.

Blanc est un tout nouveau concept de galerie à ciel ouvert qui propose une expérience d’exposition en plein air, à la merci du temps et des intempéries. Accessible jour et nuit, Blanc a pour mission de faciliter les rencontres entre l’art et le public. C’est une idée originale conçu par Alexandre Berthiaume de FUTIL. Elle fut réalisé en association avec la SDC Village et la Ville de Montréal. La galerie blanc dans la plus grande tradition moderniste, utilise un minimum de ressources pour cerner un espace et créer une expérience unique tout en procurant un lieu épuré propice à la mise en valeur d'oeuvres artistiques. Cette expérience provient de la ligne trouble entre l'intérieur et l'ext

Le pont

photo : Colocho Aah! Ce pont Jacques Cartier. Mon préféré, je l'avoue. Une piste cyclable large, une vue imprenable! Imprenable? Une drôle d'expression d’ailleurs, qui signifie le contraire finalement... avec un appareil photo, on prend tout ce que l'on veut! Cette vue surplombant les toits de Montréal, le fleuve et ces navires... On peut y voir la laideur d'une métropole : Des toitures fatiguées et rafistolées, des ruelles encombrées et sales, des architectures désespérément disparates, un fleuve inlassablement souillé et des navires aux coques suintantes de rouilles. Mais on peut aussi y voir la beauté de l'effervescence d'une grande ville, l'éclectisme créatif et bigarré d'une cité en c

 

Parce qu'on se déplace

à un autre rythme,

on voit les choses

autrement.

la philosophie Slow Bike

Le Slow Bike, à l'instar du Slow Food ou du Slow Architecture, est cette façon de se ré-approprier le moment présent par le moment vécu. Il n'est plus vraiment question de se déplacer du point A au point B, mais de vivre l'expérience entre ces deux points.

Par cette prémisse, UrbArt tente de redécouvrir la ville sous un autre angle, à un autre rythme.

la boutique

le style UrbArt