épisodes

« Parce qu'on se déplace à un autre rythme,

on voit les choses autrement. »

Le Slow Bike

À vrais dire, il y a certainement déjà plusieurs définitions du Slow Bike. Mais s’il fallait que l'on définisse selon ce qu'on ressent de cette démarche, ce ne serait pas par « lenteur » mais bien par « calme », ce ne serait pas non plus par « vélo », mais plutôt par « objet ». Objet dans le sens de design, d’outil, de fonctionnalité et d’esthétisme. Attrait de l’objet? Oui, cet attrait qui fait qu’on est poussé à utiliser l’objet et, dans un sens, à le respecter. Mais c’est avant tout ce fameux « calme », si rare en milieu urbain qui est à la base du concept. Si rare? En fait, pas si difficile à trouver si on pense autrement. Il faut savoir redéfinir son trajet, se déplacer en s’écartant

Michel Dallaire, de l'idée à l'objet

Depuis ses débuts comme designer lors de l'Expo 67, Michel Dallaire crée des objets qui embellissent notre quotidien. Le livre Michel Dallaire, de l'idée à l'objet nous permet de découvrir le processus créatif foisonnant et rigoureux du grand designer sous la plume de Myriam Gagnon, journaliste en design et auteure. Comment se crée un objet dans la tête de Michel Dallaire ? Comment cet objet prend-il forme ? La réponse se trouve dans ce livre-évènement, fruit d'une série d'entretiens entre la journaliste et le designer. Michel Dallaire, de l'idée à l'objet est un ouvrage à dimension patrimoniale qui vient nous rappeler la marque que le designer a imprimée depuis 50 ans sur la métropole par l

Philippe Dubuc - l'homme au vélo noir

Philippe Dubuc est l'un de nos designers vedettes à Montréal. Depuis ses débuts en 93, il ne cesse de surprendre par son style, sa signature. C'est l'épure, la ligne, la simplicité aux subtils détails, les matériaux innovants qui font de ses collections des créations si uniques et reconnaissables. «Je suis sans cesse en évolution avec le modernisme et les contrastes urbains » dit-il. Nous étions curieux d'avoir sa propre vision du vélo urbain. Q : En tant que designer de mode, comment percevez-vous la tendance urbaine du vélo? R : Depuis mon arrivée à Montréal, en 1984, c'est une tendance que je maintiens, c'est la liberté du mouvement, l'autonomie, la rapidité et la spontanéité que cela

YATAI MTL 2018 - Le Japon Urbain à Montréal

​​YATAI MTL 2018, une célébration de la culture japonaise et de sa bouffe de rue dans le Mile End. YATAI MTL est de retour avec une deuxième édition. Plus gros et plus fou, il satisfera l’appétit des montréalais. Après un succès surprise en 2017, YATAI MTL revient en force avec le support logistique des organisateurs des Premiers Vendredis de Montréal, l’événement de foodtrucks au stade Olympique, le Marché des possibles et Aire Commune, pour le grand plaisir des milliers d’enthousiastes de la culture japonaise et de sa bouffe de rue. Du jeudi 19 au dimanche 22 juillet 2018, les passionnés de la cuisine de rue japonaise et de sa culture pop déjantée se donneront rendez-vous au charmant Ma

Conscient ou inconscient?

La culture cycliste urbaine d'Amsterdam est clairement basée sur le "Slow Bike". Mais comme le dit de façon humoristique ce signe : il ne faut pas exagérer. À Amsterdam, ou à Copenhague, la plupart des cyclistes n'ont pas de casques, parlent au cellulaire, tiennent leur mallette d'une main et le guidon de l'autre, si ce n'est pas toute l'épicerie avec en prime, un pot de fleur. On les voit aussi transporter leur progéniture dans des cycloporteurs très populaires dans ces régions... C'est cool, c'est relaxe, c'est sympathique à voir. Mais de notre oeil de nord-américains, cela semble incongru, inconscient, voire carrément dangereux. Y'a-t-il beaucoup plus d'accidents? Je ne le sais pas. I

 

Parce qu'on se déplace

à un autre rythme,

on voit les choses

autrement.

la philosophie Slow Bike

Le Slow Bike, à l'instar du Slow Food ou du Slow Architecture, est cette façon de se ré-approprier le moment présent par le moment vécu. Il n'est plus vraiment question de se déplacer du point A au point B, mais de vivre l'expérience entre ces deux points.

Par cette prémisse, UrbArt tente de redécouvrir la ville sous un autre angle, à un autre rythme.

la boutique

le style UrbArt