épisodes

« Parce qu'on se déplace à un autre rythme,

on voit les choses autrement. »

D'une ligne à l'autre.

Pour les uns, la ligne délimite, structure et défini. Pour d’autres, qui savent voir autrement et qui savent changer la perspective, elle devient ligne de fuite, ligne dynamique. À la limite, elle s’efface même quelques fois. .... à la limite... Justement, la ligne limite. La ligne de conduite. La ligne de pensée. La ligne du temps. Mais n’y aurait-il pas DES lignes du temps? N’y aurait-il pas DES temps? Le temps est relatif à dit l’autre. Oui, ça, on le sait. Il est relatif lorsqu’on prend le temps de regarder la fourmi passer à nos pieds. Il est tout autre lorsqu’on trébuche sur un délai imposé. Le temps est cette valeur que la plupart des gens mettent sur les choses et les évènements pour

La tomate slow.

Nous voilà frappés de plein fouet par un changement radical de vie et de société due à cette pandémie. Nous voilà mis de force sur « pause ». Nous voilà projetés, tous, dans un nouveau mouvement : le « slow* ». Ce mouvement existe depuis longtemps. Plébiscité par une minorité qui semblait tellement utopique, voilà que nous sommes tous obligés d’y adhérer, de ralentir et de repenser notre univers immédiat. Et soudain, on regarde une tomate sur notre comptoir de cuisine. Une tomate ? Oui. Cette tomate qui semble avoir été si difficilement acquise tout à coup. Après avoir affronté des queues distancées aux entrées des épiceries, après avoir fait preuve de patience et d’abnégation (ou pas), on a

Fondue au curry. What?!

​​C'est la fin de la saison des fondues au fromages, mais ce n'est pas une raison pour ne pas essayer une autre recette de fondue. Car des recettes, il en existe des multitudes et tout comme la pizza, la recette originale était une façon simple de finir les restants, ces petits bouts de fromage trop secs, jaunis mais délicieux une fois fondu dans du vin blanc. Alors chacun y est allé de sa recette, de son invention. En voici une assez... particulière : La fondue au curry. Couper ou raper du gruyère régulier et du gruyère de grotte en proportions égales (250g/personne). Hacher 4 gousses d'ail Mettre l'ail haché dans le caquelon Ajouter très, très généreusement du poivre fraîchement moulu. Ajo

 

Parce qu'on se déplace

à un autre rythme,

on voit les choses

autrement.

la philosophie Slow Bike

Le Slow Bike, à l'instar du Slow Food ou du Slow Architecture, est cette façon de se ré-approprier le moment présent par le moment vécu. Il n'est plus vraiment question de se déplacer du point A au point B, mais de vivre l'expérience entre ces deux points.

Par cette prémisse, UrbArt tente de redécouvrir la ville sous un autre angle, à un autre rythme.

la boutique

le style UrbArt