• par SAT

-22.7°C. Une expérience immersive inspirée de l'aventure du musicien Molécule dans le cercle polaire



Du 18 au 29 janvier dans le dôme de la Satosphère


La Société des arts technologiques [SAT] est heureuse de présenter l’expérience immersive -22.7°C dans le dôme de la Satosphère, du 18 au 29 janvier 2022. Inspirée de l'aventure du musicien Molécule dans le cercle polaire, cette œuvre propose un voyage multi-sensoriel vers le grand nord, à vivre au rythme de la musique.


Molécule est un producteur de musique français, pionnier du style "électro nomade". Après avoir passé 34 jours sur un chalutier en plein océan Atlantique pour son premier album, Molécule est parti en expédition au Groenland afin de produire -22.7°C. Ayant établi son camp de base dans un village inuit isolé, il a fait de nombreux voyages vers des glaciers et des fjords, où il a fait usage de son "survival elektrokit" pour capter des sons ambiants : les craquements des glaciers, le souffle de la banquise, le silence de la nuit polaire… Il a par la suite travaillé les sons et les a mixés entre eux pour créer des pièces musicales.


Dans -22,7°C, le pouvoir évocateur de la musique de Molécule est renforcé par l’expérience immersive du dôme, les créations visuelles de Dirty Monitor et une installation interactive qui réagit aux mouvements du public. Les paysages sonores qui nous entourent sont comme des organismes vivants. Les sons percent une brèche dans le vernis de la réalité et nous emportent vers d’autres univers, loin sous la glace et haut dans le firmament, pour sentir la caresse d'une aurore boréale.


D'une durée de 40 minutes, cette odyssée sensorielle dans un désert blanc très vivant s'apprécie sans être rongé par le froid. Les billets pour les présentations en soirée dans le dôme de la SAT sont disponibles dès maintenant.


Dans la Satosphère

Société des arts technologiques (SAT)

18 au 29 janvier 2022

Séances : 19h et 21h

Billetterie


Molécule

Compositeur, arrangeur, remixeur, Molécule expérimente avec la musique. Alchimiste des temps modernes, il fusionne sonorités électroniques et acoustiques pour un condensé musical électrogène. Né en 1979, Romain Delahaye se lance sous le pseudo Molécule dans le grand bain électro au tournant du siècle. Ayant pris de plein fouet la vague du trip-hop anglais, il navigue pendant plusieurs années entre dub, électro et abstract hip-hop. Au début des années 2010, il prend le large - au double sens de l’expression – et s’engage alors dans d’étonnants voyages en mer ou au Groenland, réalisant ensuite des disques avec la matière sonore collectée in situ.


Dirty Monitor

Basé en Belgique Dirty Monitor est un studio de création pionnier dans la conception et la réalisation de contenu pour le mapping vidéo et d'autres productions audiovisuelles.


Crédits

Création visuelle: Dirty Monitor

Scénographie et interactivité : Société des arts technologiques [SAT] et Mirari

Musique et création sonore: Molécule

Production: Pascal Pelletier pour Figure 55 (Canada) Hervé Verloes pour Poolpio (Belgique), Guillaume de la Boulaye pour Zorba Production (France)

Collaboration: Molécule, Boris Walravens


À propos de la Société des arts technologiques [SAT]

Fondée en 1996, la Société des arts technologiques [SAT] est une organisation à but non lucratif dédiée au développement et au soutien de la culture numérique qui combine en ses murs les activités de centre d’artistes, de laboratoire de recherche, d’espace de diffusion et de centre de formation. Pionnière des arts numériques, la SAT est un laboratoire créatif ouvert qui porte la promesse d’explorer la technologie pour lui insuffler plus de sens, de magie et d’humanité.